Des pâtes à tartiner qui changent du Nutella

Vous êtes ici

Des pâtes à tartiner qui changent du Nutella

21/07/2017

Bon, on est toutes d’accord pour dire que l’huile de palme dans le Nutella est l’ingrédient qui dérange.

 

L’une d’entre vous, amies lectrices, a eu la présence d’esprit de nous réclamer des recettes pour pouvoir continuer à se gaver de pâte à tartiner, mais sans risquer de se boucher les artères en trois coups de cuillère à pot. La maison ne reculant devant aucun sacrifice, nous nous sommes mises à nos tabliers (c’est un chouette boulot, quand même…)

 

 



Pâte à tartiner chocolat-noisettes : Je fais fondre au bain-marie 100 g de chocolat noir + 100 g de chocolat au lait + 150 cl de lait concentré sucré + 50 g de purée de noisettes* + 5 cl de crème liquide. Je verse dans un pot que je n’ai même pas besoin de fermer… puisque je sais que je vais immédiatement tout manger !


*en magasin bio. Je peux la remplacer par des noisettes en poudre qui créeront un petit effet granuleux tout aussi délicieux.

 

 


Pâte à tartiner au chocolat blanc : Je fais fondre au bain-marie 200 g de chocolat blanc + 10 cl de lait concentré sucré + 10 cl de crème liquide + une cuillérée à café de vanille liquide. Et je régale petits et grands en mangeant à même le pot.

 


Pâte à tartiner au spéculoos : Je réduis en miettes (au mixeur) 175 g de spéculoos. Je fais chauffer 30 cl de lait concentré non sucré. Hors du feu, j’ajoute les spéculoos et je mélange jusqu’à obtenir une mixture homogène. Cette version très paresseuse est délicieuse. Mais je peux encore la rehausser en ajoutant dans la casserole 80 g de miel + 80 ml de lait + 100 g de chocolat blanc haché. Est-ce bien raisonnable ? Ben oui, puisque comme je déguste directement dans le pot, je ne mange pas de pain (et c’est très calorique, vous savez le pain…)